L'enseignant, en classe, est souvent dans la situation injuste de l'entraîneur: quand le club gagne, c'est que les joueurs ont bien joué; quand le club perd, c'est de la faute de l'entraîneur!

En réalité, dans une classe, l'enseignant et le groupe d'élèves ont chacun un rôle précis à jouer. Ils se partagent un pouvoir: celui que la classe fonctionne. Si les pouvoirs coopèrent, la classe va fonctionner. S'ils s'opposent, si l'un des deux abuse de son pouvoir ou ne l'exerce pas, s'il essaie d'exercer le pouvoir à la place de l'autre, le club va se mettre à perdre.

Heureusement ou malheureusement, aucun enseignant n'a un pouvoir absolu sur sa classe. Et donc, l'enseignant ne peut pas être tenu responsable de tout ce qui se passe en classe.

Où commence et où s'arrête le pouvoir (et donc la responsabilité) de l'enseignant en classe?