L'intégration des nouveaux enseignants (2)


Problématique


Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’arrivée d’un nouvel enseignant dans un établisse-ment ne s’effectue pas en terrain vierge. Avant même l’entrée en fonction, un ensemble d’attentes, d’espoirs, de craintes et de présupposés psychologiques existe, tant dans la tête de l’employé que dans celle de l’employeur; et, donnée moins évidente mais non négligeable, ces présupposés existent aussi chez les futurs collègues de l’enseignant, qui constituent le milieu so-cio-professionnel auquel, précisément, l’enseignant doit s’intégrer.

Il importe donc d’avoir une vision d’ensemble de ce terrain psychologique sur lequel va se réaliser l’intégration du nouvel enseignant. Il présente des aspects positifs et dynamiques, sur lesquels l’employeur devra capitaliser; il présente aussi des risques, qu’il s’agira de minimiser ou avec lesquels il faudra composer.

2.1 LES ASPECTS POSITIFS


2.2 LES FACTEURS DE RISQUE


2.3 LES OBJECTIFS

Compte tenu de ce qui précède, une politique d’intégration des nouveaux enseignants de-vrait donc, selon nous, fixer les objectifs suivants au supérieur immédiat de l’employé :

Suite


Retour à la page d'accueil